Illustration (AbdelYkb / Pixabay / ImmoPotam).

Paris (75) de plus en plus réservée aux CSP+

Malgré une très légère baisse de prix, les agences Century 21 constatent, à Paris en 2021, que plus de quatre ventes sur cinq impliquent des cadres ou des professions libérales.

Si en 2021 la baisse des prix a longuement été évoquée à Paris, les niveaux restent malgré tout très élevés et quasiment inaccessibles puisque seulement trois arrondissements ne dépassent pas la barre symbolique du 10.000€/m² (Paris XXe, Paris XIXe et Paris XIIIe). Inévitablement, les ménages qui peuvent s’offrir un toit dans la capitale sont ceux qui disposent des meilleures ressources financières, aussi bien grâce à des revenus élevés qu’à un bon apport personnel. Ainsi, le réseau d’agences immobilières Century 21 a enregistré 42,5% des transactions immobilières auprès des cadres supérieurs et des professions libérales et 41,4% pour les cadres moyens.

Pour acheter avec des prix qui demeurent très élevés, les acheteurs sont contraints de réduire leurs prétentions et la surface moyenne des biens acquis diminue (-3,7m² en un an) pour passer en-dessous des 50m². Le montant moyen d’une acquisition s’en fait le reflet : il est en retrait de -6,8 % sur un an et s’établit à 511.700€. Là encore, ce niveau reste supérieur à celui de 2019“, remarque le réseau Century 21 dans son analyse annuelle. A noter, dans le même temps, que 32,5% des transactions immobilières réalisées dans la capitale concernent les investissements locatifs malgré l’encadrement des loyers, la chasse aux locations saisonnières et la volonté de réduire le nombre de passoires thermiques.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.