Illustration (Mathias P.R. Reding / Pexels / ImmoPotam).

La FPI suggère de reconstruire la ville sur la ville

Pour répondre aux besoins toujours croissants de logements tout en respectant les enjeux climatiques, la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) propose de reconstruire la ville sur la ville.

Si la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI) a confirmé que 2021 avait été une année difficile pour l’immobilier résidentiel neuf (VEFA) avec un volume de commercialisation en chute de 28% en trois ans, elle n’oublie pas que tout l’enjeu, pour les années à venir, sera le respect de l’environnement tout en tenant compte du besoin de construire de nouveaux logements. La loi Climat & Résilience annonce d’ailleurs Zéro Artificialisation Nette (ZAN) des sols d’ici 2050 afin d’empêcher de nouvelles constructions sur des espaces naturels ou des zones protégées. Alors, pour répondre à ce besoin toujours grandissant de logements supplémentaires tout en se montrant respectueux de l’environnement, la FPI ne voit qu’une solution : construire davantage en milieu urbain, en reconstruisant la ville sur la ville.

On doit construire sur la métropole. Il va falloir qu’on accepte cette ville intense, il n’y aura pas d’autre solution. Et c’est le meilleur ami de l’espace vert, c’est le meilleur ami du ZAN“, assure Pascal Boulanger, le président de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI), lors de son passage sur le plateau de BFM Business. Dernièrement, le promoteur Vinci Immobilier avait annoncé son ambition d’aucune artificialisation nette des sols dès 2030, sans attendre les restrictions de la loi Climat & Résilience d’ici 2050.

CAFPI, courtier en prêt immobilier et rachat de crédits

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.