Photographie (DR / RATP).

Aubervilliers (93) : la ligne 12 arrive le 31 mai 2022

La ligne 12 du métro parisien doit entrer en service à Aubervilliers (93) dès le 31 mai. Elle reliera cette ville de Seine-Saint-Denis à la gare Saint-Lazare en une vingtaine de minutes.

Avec quatre ans et demi de retard, les habitants d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) vont bientôt pouvoir compter sur la ligne 12. D’après Le Parisien, les deux nouvelles stations, Aimé-Césaire et Mairie d’Aubervilliers, doivent entrer en service à partir du 31 mai 2022. Après dix ans de travaux et de nombreuses péripéties, les habitants de Seine-Saint-Denis vont enfin pouvoir profiter de ces 3,8 kilomètres de tunnels qui amélioreront leur quotidien.

La RATP s’attend à transporter près de 40.000 voyageurs supplémentaires chaque jour. Le terminus, situé à la mairie d’Aubervilliers, ne sera plus qu’à cinq minutes de la Porte de la Chapelle (Paris XVIIIe). A l’autre bout de la ligne, les voyageurs pourront descendre jusqu’à Mairie d’Issy, à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine). En début d’année, ce sont les habitants de Bagneux (Hauts-de-Seine) qui ont pu voir la ligne 4 arriver jusqu’à eux, avec une envolée significative des prix de l’immobilier

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.