Illustration (artursafronovvvv / Freepik / ImmoPotam).

Frais de notaire : une collecte record en 2021

En 2021, la collecte des frais de notaire a bondi : 3,2 milliards d’euros supplémentaires. Il s’agit tout simplement de l’année la plus fructueuse en matière de Droits de Mutation à Titre Onéreux (DMTO).

Imposées lors d’une transaction immobilière par les collectivités locales et l’Etat, les Droits de Mutation à Titre Onéreux (DMTO) sont des taxes qui font parties intégrantes des fameux frais de notaire et qui restent à la charge de l’acquéreur au moment de finaliser la vente. Si 2021 a pu être l’année de tous les records (en volume et en valeur), en recensant plus de 1,17 million de transactions avec une hausse des prix de vente de 7% en moyenne, il n’est pas surprenant de voir ces DMTO bondir, surtout après une série de plusieurs confinements qui ont incité les Français à chercher un logement plus grand, plus calme et plus vert. Ainsi, pour la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), la collecte de DMTO a permis en 2021 d’engranger 16,2 milliards d’euros de recettes fiscales à répartir entre les communes, les départements et l’Etat. Ce niveau n’a jamais été aussi élevé dans toute l’histoire des DMTO. Certains départements, à l’image de l’Yonne ou du Cantal notamment, ont pu bénéficier de l’exode urbain et voir une hausse de leurs DMTO évoluer de manière très significative.

En 2021, les DMTO ont profité d’un marché immobilier très dynamique. Le nombre de transactions, notamment de ventes de logements anciens, a battu des records, encouragé par des taux d’intérêt très bas. L’indice des prix de ces logements a également atteint son plus haut niveau. Cette forte hausse est généralisée sur l’ensemble du territoire. Des nuances sur l’ampleur des progressions existent cependant. Alors que les DMTO en Ile-de-France croissent en moyenne de +17% (‘seulement’ de +9% à Paris), ils augmentent de +33% en Nouvelle Aquitaine et en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Les départements où les DMTO enregistrent les plus fortes hausses (au-delà des +40%) sont la Guyane, l’Yonne, le Cantal, le Lot, la Dordogne, le Gers et le Gard“, précise la Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), qui représente et défend les intérêts des 8.000 adhérents, dans son étude annuelle en se basant sur les données du Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD). Pour rappel, les frais de notaire ne constituent pas le salaire du notaire et sont calculés en tenant compte de plusieurs données (prix de vente, département d’acquisition, logement neuf ou ancien, mode financement…).

Estimez vos frais de notaire

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.