Illustration (NC / Pixabay / ImmoPotam).

Malgré la hausse des prix, les Français achètent plus grand

Paradoxalement, alors qu’il a été observé une évolution significative des prix de l’immobilier, les acquéreurs continuent de se montrer gourmand sur ce marché en achetant des surfaces encore plus généreuses. Sans doute l’effet de l’exode urbain répondant aux envies de plus d’espaces à des prix plus abordables…

On pourrait croire que la hausse des prix contribuerait à calmer les ardeurs des acheteurs sur le marché de l’immobilier. Dans son étude révélée cette semaine, L’Observatoire Crédit Logement / CSA a remarqué que les Français, sur l’ensemble du territoire, avaient acheté une surface moyenne de 67,8m² en 2021, soit une hausse de 2,1m² par rapport à 2019, alors que les prix avaient quant à eux augmenté de 5,6% sur la même période. Si à Lyon les prix ont augmenté de 6,5%, les acheteurs ont pu acquérir 7,7m² de plus en deux ans. A l’inverse, à Paris, les prix ont grimpé de 6,9% mais la surface moyenne achetée s’est réduite de 0,4m² seulement.

En dépit du déclenchement de la crise sanitaire, la capacité des ménages à acheter s’est encore accrue, France entière. L’amélioration des conditions de crédit a permis d’atténuer les conséquences du resserrement de l’accès au crédit décidé par la Banque de France, mais aussi celles de la poursuite de la hausse des prix des logements“, prévient L’Observatoire Crédit Logement / CSA dans son analyse mensuelle portant sur l’activité de décembre 2021. Entre des taux d’intérêts très compétitifs et des banques favorables à des prêts plus longs, les acquéreurs ont alors pu profiter d’une enveloppe mieux remplie pour s’offrir des surfaces plus grandes, quitte à s’éloigner du centre-ville ou même à changer de région…

Calculez votre capacité d’emprunt

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.