Illustration (Nicole Rathmayr / Pexels / ImmoPotam).

La Réglementation Environnement 2020 (RE2020) est entrée en vigueur

Avec un peu plus d’un an de retard, la Réglementation Environnement 2020 (RE2020) est enfin entrée en application depuis le 1er janvier 2022. Elle concerne tous les nouveaux logements neufs dont le permis de construire a été déposé depuis le début de l’année.

Au 1er janvier 2022, la Réglementation Thermique 2012 (RT2012) laisse enfin sa place à la Réglementation Environnement 2020 (RE2020) après un peu plus d’un an de reports puisqu’elle était attendue pour fin 2020. Cette nouvelle réglementation environnementale concerne les bâtiments neufs (VEFA) et s’adresse aussi bien aux maisons individuelles qu’aux logements collectifs. Elle a pour ambition d’améliorer la performance énergétique des nouvelles constructions (avec un dépôt de permis de construire déposé à partir du 1er janvier 2022) et doit limiter le bilan carbone de la construction. Cette nouvelle norme met en avant des matériaux biosourcés comme le bois, le parquet et les isolants (liège, chanvre, cellulose). Pour le moment, il n’est pas prévu de toucher au Prêt à Taux Zéro (PTZ), tel qu’il est connu dans sa monture actuelle, et continuera de s’appliquer aussi bien pour les logements neufs (VEFA) en RT2012 qu’en RE2020.

La réglementation environnementale des bâtiments neufs, appelée RE2020, va remplacer l’actuelle réglementation thermique, la RT2012. Elle s’appliquera aux maisons individuelles et logements collectifs pour lesquels le permis de construire est déposé à partir du 1er janvier 2022 et aux bâtiments de bureau et d’enseignement pour lesquels le permis de construire est déposé à partir du 1er juillet 2022“, rappelle le ministère de la Transition Ecologique. A noter qu’il est prévu de renforcer progressivement les exigences tous les trois ans jusqu’en 2031 pour fixer une trajectoire de réduction de l’impact environnemental de la construction de bâtiments.

CAFPI, courtier en prêt immobilier et rachat de crédits

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.