Illustration (Freepik / ImmoPotam).

2021 : les Français n’ont jamais autant emprunté

En novembre 2021, 23,1 milliards d’euros ont été prêtés par les banques pour accompagner les ménages français dans leurs projets immobiliers. 2021 s’annonce plus que jamais comme une année record dans le monde bancaire.

2021 devrait être l’année de tous les records en matière d’immobilier. Si les prix ont sensiblement augmenté cette année et que le nombre de transactions est en plein boom, il apparaît comme évident que les Français doivent emprunter des sommes records pour financer leurs projets immobiliers, surtout grâce à des taux d’intérêts très attractifs. Ainsi, la Banque de France, qui remarque que 252 milliards d’euros ont été empruntés au cours des onze premiers mois de l’année, s’attend à ce que le record de 2017 soit battu avec une projection à 273 milliards d’euros.

Après prise en compte des estimations de flux, de taux de croissance et de taux d’intérêt pour le mois de décembre, 2021 serait l’année la plus dynamique depuis 2017, avec un cumul de flux annuel d’environ 273 milliards (comme en 2017). Le taux de croissance atteindrait 6,4% après 5,5% en 2020, dans un contexte de taux d’intérêt toujours très bas (1,12%)“, remarque la Banque de France dans son étude portant sur les crédits aux particuliers pour le mois de novembre 2021. Toutefois, en 2022, année présidentielle, le marché de l’immobilier pourrait être plus calme, notamment avec les nouvelles conditions imposées par le Haut Conseil de la Stabilité Financière (HCSF).

Testez gratuitement notre calculatrice de crédit immobilier

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.