Illustration (ofuss / Pixabay / ImmoPotam).

Paris (75) : seul un arrondissement résiste à la baisse en 2021

Preuve que le marché parisien est en pleine mutation, il suffit de regarder l’évolution du prix au mètre-carré pour s’en convaincre. En 2021, Paris vaut désormais 10.203€/m² en moyenne (soit une baisse de 1,7% en un an).

Si Paris avait connu une hausse des prix de 23,3% ces cinq dernières années, la tendance est en train de s’inverser. Au regard de l’évolution des stocks entre 2020 et 2021 selon Yanport, le nombre de logements mis sur le marché a tout simplement bondi dans tous les arrondissements de la capitale, allant d’un petit +3,2% à Paris XIXe pour atteindre +51% à Paris XIIe. Conséquence économique inévitable : si l’offre est plus nombreuse que la demande, les prix baissent mécaniquement. Ainsi, selon Meilleurs Agents, si seul Paris IVe a vu ses prix augmenter de 0,3% en un an, tous les autres arrondissements ont vu leurs prix baisser de 0,4% (Paris XIIe) à 3,3% (Paris IIIe). Toutefois, cette baisse de prix est à pondérer puisque les petites surfaces sont plus impactées (les acquéreurs sont prêts à aller plus loin pour plus de surface et les investisseurs sont davantage concernés par l’encadrement des loyers).

Pour moi, le signal le plus fort de ce désamour pour les grandes villes vient de la capitale elle-même. En 2021, Paris ne fait plus recette. Alors qu’il y a encore dix-huit mois, elle était en passe d’atteindre les 11.000€/m², elle termine cette année à moins de 10.203€/m²“, souligne Thomas Lefebvre, directeur scientifique de Meilleurs Agents. Si Paris a vu son prix au mètre-carré diminuer, il convient de souligner dans le même temps que les départements franciliens ont tous pris de la valeur : +0,8% en Seine-Saint-Denis, +2,4% dans les Hauts-de-Seine, +3% dans le Val-de-Marne, +3,6% dans les Yvelines, +4,8% dans l’Essonne et +6,5% dans le Val-d’Oise et en Seine-et-Marne.

CAFPI, courtier en prêt immobilier et rachat de crédits

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.