Illustration (diana.grytsku / Freepik / ImmoPotam).

Dubaï (EAU) : les Russes ont massivement investi dans l’immobilier

A Dubaï (Emirats Arabes Unis), plus de 86.000 logements ont été vendus en 2022, battant le record de 2009 (80.000 lots). Le secteur de l’immobilier représente presqu’un tiers de l’économie dubaïenne.

A Dubaï (Emirats Arabes Unis), si les prix de l’immobilier ont augmenté de 21% en 2021 et de 11% en 2022, les experts prédisent une hausse plus modérée de 5% en 2023. Malgré cette très nette inflation survenue ces deux dernières années, le volume de ventes reste très dynamique : le nombre de transactions a bondi de plus de 60% entre 2021 et 2022 et la barre du demi-billion de dirhams (132MM€) a été franchie pour la première fois (+76,5% en un an). Pour comprendre un tel engouement, il suffit de s’intéresser au profil des acquéreurs : une clientèle aisée, très majoritairement venue des pays occidentaux, ou des Russes qui ont préféré s’exiler au soleil. Dans tous les cas, ils n’ont pas de problème de liquidités puisqu’ils sont en mesure de payer au comptant, sans même se soucier des taux d’intérêts, et peuvent même finaliser leurs acquisitions en sans grande traçabilité bancaire (espèces, or, cryptomonnaies…).

Nous sommes évidemment moins exposés aux taux d’intérêt ici en raison de la part des achats au comptant. Ainsi, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, les achats au comptant représentent entre 20 et 40% de toutes les transactions. Ici, c’est environ 70%“, remarque Richard Waind, directeur général du groupe Betterhomes, à Reuters. Face aux sanctions décidées par les pays occidentaux contre les oligarques russes suite à l’invasion de l’Ukraine, les Russes sont devenus les plus gros acheteurs de biens immobiliers à Dubaï, principalement dans les quartiers les plus populaires de l’émirat.

CAFPI, courtier en prêt immobilier et rachat de crédits

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.