Illustration (antoineverdier / Pixabay / ImmoPotam).

Est parisien : engouement pour le prolongement de la ligne 1

Estimé à plus de 1,5 milliard d’euros (hors taxes), le projet du prolongement de la ligne 1 dans l’Est parisien est au cœur de toutes les conversations : son tracé, qui doit passé sous le bois de Vincennes, inquiète particulièrement les associations environnementales.

Jusqu’au mercredi 2 mars 2022, les habitants de Vincennes (Val-de-Marne), Montreuil (Seine-Saint-Denis) et Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne) étaient consultés à travers une enquête publique pour l’extension de la ligne 1. Trois nouvelles stations sont espérées entre le château de Vincennes et Val-de-Fontenay où une correspondance pourra se faire avec la future ligne 15 (les travaux sont déjà en cours). Si cette extension, qui permettrait de transporter 95.000 voyageurs supplémentaires par jour, est fortement désirée par les habitants, certains restent malgré tout opposés au tracé de cinq kilomètres. En effet, les opposants craignent que tout cela soit néfaste pour la faune et la flore, qu’importe si le maître d’ouvrage se serait engagé à replanter au moins cinq fois le nombre d’arbres arrachés.

Il va encore nous falloir un ou deux jours pour dépouiller les dernières contributions, mais on peut dire qu’on en aura près de 7.500“, s’enthousiasme Jean-Pierre Chaulet, le président de la commission d’enquête indépendante mobilisée dans ce cadre, auprès du Parisien. Dans un sondage mené par la mairie de Fontenay-sous-Bois, il semblerait que 92% des sondés soient favorables au prolongement de cette ligne 1. Si cette extension venait à voir le jour, d’ici 2035 au mieux, elle permettrait d’apporter un peu plus d’attractivité à ce territoire enclavé, aussi bien pour le logement que pour l’emploi.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.