Illustration (Hans / Pixabay / ImmoPotam).

Saint-Ouen (93) : 351M€ pour rénover deux quartiers

La mairie de Saint-Ouen a annoncé cette semaine avoir obtenu une subvention de l’ANRU pour contribuer à la réhabilitation des quartiers du Vieux Saint-Ouen et Cordon-Monet-Taupin. Le dossier était en négociation depuis 2016 avec la précédente équipe municipale de William Delannoy (UDI) et a pu être repris par les équipes de Karim Bouamrane (PS).

Entre le prolongement de la ligne 14 et la ZAC des Docks, Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) est en pleine mutation. A l’occasion du conseil municipal, Karim Bouamrane, le maire audonien (Parti Socialiste), a annoncé avoir obtenu une subvention de 100 millions d’euros (et 25,5 millions d’euros de prêt bonifiés) de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) pour rénover les quartiers du Vieux Saint-Ouen et Cordon-Monet-Taupin où l’on recense plus de 70% de logements sociaux. Au final, ce sont 1.348 logements sociaux qui vont être réhabilités et 506 qui seront démolis. La municipalité a d’ores et déjà prévu de reloger tous les habitants dans les immeubles actuellement en construction dans la ZAC des Docks et au village olympique. Pour financer ces transferts de logements sociaux, 351 millions d’euros seront investis d’ici 2029 avec la participation de l’intercommunalité Plaine Commune (14M€), de la ville de Saint-Ouen (14M€), du département de Seine-Saint-Denis (1,6M€), des bailleurs sociaux de La Sémiso (80M€) et d’Antin Résidences (13,5M€). L’ensemble de ces investissements permettra de réaménager les équipements publics (crèche, groupe scolaire, halle du marché…), la voirie (avec des quartiers plus ouverts et végétalisés) et de proposer de nouveaux services.

Ce dossier faisait partie de nos priorités car ce sont deux quartiers très denses, qui n’ont jamais connu d’opération massive de rénovation“, remarque Adel Ziane, maire adjoint à la mairie de Saint-Ouen en charge de l’Urbanisme, dans les colonnes des Echos. Les travaux pourraient commencer d’ici mi-2023 pour se terminer en 2029.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.