Illustration (Kabirou Kanlanfeyi / Pexels / ImmoPotam).

Paris (75), 2e ville la plus embouteillée au monde

En 2021, le cabinet Inrix a étudié les données de mobilité pour déterminer les villes les plus congestionnées au monde en comparant plus de 1.000 villes réparties sur 50 pays et 7 continents. Paris est désormais la deuxième ville la plus embouteillée au monde.

Derrière Londres et ses 148 heures perdues dans les embouteillages, on retrouve Paris à la deuxième place des villes les plus embouteillées au monde. Dans l’analyse menée par le cabinet Inrix, il apparaît qu’un Parisien passe en moyenne 140 heures dans les bouchons. Si la Ville Lumière était classée à la 6ème place en 2020, il convient malgré tout de noter que le temps perdu a diminué de 15% en deux ans. Toutefois, la politique menée par Anne Hidalgo pour faire la chasse aux automobilistes (entre multiplication des rues piétonnes, limitation à 30km/h sur de nombreuses artères, suppression de places de stationnement sur la voirie…) peut expliquer en grande partie ce classement peu flatteur.

Londres (148 heures perdues), Paris (140), Bruxelles (134), Moscou (108) et New York (102) font partie du top 5 des villes les plus congestionnées dans le classement mondial de l’impact de la congestion en raison de leur de grandes populations et le retour important des déplacements nocturnes“, note le cabinet Inrix dans son rapport annuel. Au niveau national, Lyon (102 heures perdues), Nîmes (92 heures perdues), Marseille (78 heures perdues) et Strasbourg (64 heures perdues) figurent aussi parmi les plus mauvais élèves.

CAFPI, courtier en prêt immobilier et rachat de crédits

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.