Perspective (DR / Agence RVA).

Nanterre (92) : les tours Nuages (ou Aillaud) vont être rénovées

Construites entre 1973 et 1981 par l’architecte Emile Aillaud, les tours Nuages symbolisent à elles seules ces grands ensembles pensés pour accueillir les classes populaires dans la banlieue parisienne. Les élus locaux souhaitent ainsi voir réduire la part de logements sociaux dans le quartier, de 95% actuellement à 75% d’ici 2030.

Souvent clivantes par leur esthétisme très singulier, les tours Nuages, situées au cœur du quartier Pablo-Picasso à Nanterre (Hauts-de-Seine), à quelques encablures du quartier d’affaires de La Défense, vont être rénovées. Ce projet, la plus grosse opération de rénovation urbaine des Hauts-de-Seine, concerne à la base les dix-huit tours et va réorganiser toute la vie du quartier. Si onze tours vont être rénovées (1.078 logements), six seront cédées au secteur privé (Altarea) et une sera détruite (220 logements). Pour la partie rénovation, les bailleurs sociaux pourront s’appuyer sur des subventions de l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (57M€) et Action Logement (38M€). Esthétiquement, leurs façades en mosaïque, qui doivent être désamiantées, seront transformées afin d’améliorer l’isolation thermique et seront revêtues de plaques en inox et de laine de roche. Une fois rénovées, les tours espèrent décrocher le label BBC Rénovation : pour cela, elles pourront s’appuyer sur un système de production centralisée d’eau chaude et l’enveloppe métallique isolante contribuera à réduire de 75% les consommations de chauffage.

Malgré une isolation par l’intérieur en polystyrène, les tours Aillaud sont de véritables passoires, avec des habitants qui se plaignent du froid tous les hivers. […] Les isolations actuelles, très lacunaires, dégagent des ponts thermiques considérables au niveau des planchers et des murs de refend. Quant aux fenêtres en aluminium moulé simple vitrage équipées d’un mince joint en caoutchouc – souvent louées pour leurs caractéristiques esthétiques -, elles sont très peu performantes d’un point de vue énergétique puisqu’elles laissent passer aussi bien l’air que le froid“, remarque Michaël Morer, chargé de projet à l’Agence RVA, dans Les Cahiers Techniques du Bâtiment. En 2008, ces tours aux tons pastels avaient reçu le label “Patrimoine du XXe siècle” du ministère de la Culture.

CAFPI, courtier en prêt immobilier et rachat de crédits

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.