Photographie (Sipa Press / Instagram / Miss France).

Diane Leyre, miss France de l’immobilier

Si Diane Leyre n’avait pas été élue miss France 2022 le week-end dernier, elle aurait pu continuer sa carrière dans l’immobilier et marcher dans les pas de son paternel.

Diane Leyre (24 ans, 1m77) était jusqu’alors connue en tant que miss Ile-de-France. Mais son élection à miss France 2022 met en avant son parcours professionnel et la destinée qu’elle aurait pu avoir si elle n’avait pas été sacrée le 11 décembre dernier au Zénith de Caen (Calvados). Née en 1997 dans le très chic Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), Diane Leyre, qui a eu enfance heureuse à Paris VIIe, était sur le point d’orienter sa carrière professionnelle vers l’immobilier. Avant d’être élue plus belle femme de l’Hexagone, elle a pu se former à l’IE University, une école de commerce particulièrement réputée à Madrid (Espagne) au regard de son très bon classement dans le Financial Times, qui lui a permis d’effectuer, dans le cadre de son cursus scolaire, un stage de neuf mois chez Foncia Valorisation (au service marketing digital et communication) jusqu’à l’été 2020. Par la suite, elle a pu rejoindre la société familiale Jadley, une agence de conseils en immobilier dirigée par André Leyre.

Désormais miss France pendant un an, Diane Leyre va continuer à profiter du charme de la capitale et savourer l’immobilier haut-de-gamme parisien puisque le comité Miss France lui met à sa disposition un logement de fonction, à quelques pas de l’Arc-de-Triomphe.

Découvrez la miss France de l’immobilier

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.