Illustration (mahbubhasan2550 / Pixabay / ImmoPotam).

Assurance-emprunteur : le Sénat contre la résiliation à tout moment ?

Aujourd’hui, le Sénat doit se pencher sur la résiliation à tout moment de l’assurance-emprunteur pour un prêt immobilier. Et il se pourrait bien que cette mesure réclamée par les associations de consommateurs ne trouve pas un oreille attentive au palais du Luxembourg, certains craignant des raisons politiques et une pression des lobbyistes pour bloquer le texte.

Si réformer l’assurance-emprunteur doit permettre de réaliser jusqu’à 15.000 euros d’économies pour les assurés, le Sénat ne semble pas convaincu par cette proposition qui doit être examinée aujourd’hui. Proposée par la députée Patricia Lemoine (Agir Ensemble), cette mesure portant sur l’assurance-emprunteur permettrait sa résiliation à tout moment, tout en maintenant des garanties équivalentes, au lieu d’agir avant la souscription du prêt (loi Lagarde), au cours de la première année de souscription (loi Hamon) ou d’attendre la date anniversaire (amendement Bourquin). Pour certains professionnels bancaires et des associations de consommateurs, on estime que cette mesure pourrait redonner 550 millions d’euros de pouvoir d’achat aux assurés en étant plus juste et plus transparente. Mais, pour les sénateurs, on craint surtout que cette réforme puisse accentuer les inégalités en fonction des assurés.

Ce n’est pas pour enquiquiner le gouvernement, mais on craint de perdre avec ce système totalement libéralisé de la résiliation à tout moment la notion de solidarité qui régit ce marché, que pour quelques dizaines d’euros gagnés par an par les profils les moins risqués (les plus jeunes et les mieux portants), les profils à risques (les anciens malades) payent plus cher et perdent du pouvoir d’achat… Ce que nous voulons, c’est concilier le pouvoir d’achat de tout le monde“, assure Sophie Primas, sénatrice des Yvelines (Les Républicains) et présidente de la commission des affaires économiques du Sénat, dans les colonnes du Parisien. Si ce rétropédalage venait à se confirmer, il irait à l’encontre de l’Assemblée Nationale et de Bruno Le Maire (ministre de l’Economie) qui s’étaient montrés favorables à cette nouvelle mesure en novembre dernier.

Calculez votre capacité d’emprunt

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.