Illustration (Skitterphoto / Pexels / ImmoPotam).

Le dépôt du permis de construire peut se faire en ligne

Depuis le 1er janvier 2022, toutes les communes proposent un dispositif de saisie par voie électronique des demandes d’autorisation d’urbanisme (permis de construire).

Depuis le début de l’année, les particuliers et les professionnels peuvent déposer leur demande de permis de construire ou leur demande d’autorisation de modification d’urbanisme en ligne, sans avoir besoin de se rendre physiquement en mairie. Le permis de construire, qui est une autorisation d’urbanisme délivrée par la mairie de la commune où se situe le projet, concerne aussi bien les constructions nouvelles (même sans fondation, de plus de 20m² de surface de plancher ou d’emprise au sol) que les bâtiments existants (aménagements, démolitions, travaux, extensions, ravalements…).

A partir du 1er janvier 2022, les usagers pourront choisir de déposer leur permis de construire et plus largement leur demande d’autorisation d’urbanisme (déclaration préalable, permis d’aménager, permis de démolir…) par voie électronique pour la réalisation de leurs travaux (construction / extension, ravalement, clôture, abris de jardin, fenêtres, panneaux solaires…)“, précise le ministère de la Transition Ecologique. Cette mesure veut simplifier les démarches administratives en rendant les services publics plus accessibles.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.