Illustration (Anete Lusina / Pexels / ImmoPotam).

Que recherchent les acquéreurs de logements neufs (VEFA) ?

Le Salon de l’Immobilier Neuf, qui se tiendra cette année du 1er au 3 avril à la Porte de Versailles (Paris XVe), a réalisé une enquête sur la Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA). Voici les critères de recherches les plus formulés sur Internet.

A travers une étude réalisée par le Salon de l’Immobilier Neuf se basant sur 104.644 demandes de documentations formulées sur le site ImmoNeuf.com entre le 1er octobre 2021 et le 21 mars 2022, il apparaît que 68% des acquéreurs le font dans le cadre d’une résidence principale, devançant très largement les investissements locatifs (24%) et les résidences secondaires (8%). Si la construction de maisons est beaucoup plus confidentielle sur ce marché, 93% des acquéreurs recherchent un appartement avec extérieur, ce qui ne fait que renforcer les tendances observées depuis la crise sanitaire. Le 3-pièces est le produit le plus plébiscité puisque 33% des acquéreurs recherchent ce type de bien, contre 24% pour un 4-pièces et seulement 8% pour un 5-pièces ou plus.

Côté emplacement, le Salon de l’Immobilier Neuf remarque que Nice (Alpes-Maritimes) est la ville la plus recherchée pour de la VEFA, devant Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) et Bordeaux (Gironde). A noter que parmi les vingt-cinq villes les plus regardées, dix-huit sont situées en Ile-de-France, dont dix dans les Hauts-de-Seine (Asnières-sur-Seine, Colombes, Courbevoie, Rueil-Malmaison, Bagneux, Boulogne-Billancourt, Clichy, Clamart, Levallois-Perret et Nanterre), trois dans le Val-de-Marne (Villejuif, Saint-Maur-des-Fossés et Vincennes), trois en Seine-Saint-Denis (Aubervilliers, Saint-Ouen et Romainville), une dans les Yvelines (Versailles) et Paris.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.