Illustration (Franklin Hunting / Flickr).

Gare du Nord (Paris Xe) : la filiale d’Auchan exige 350M€ à la SNCF

Ceetrus, la filiale immobilière d’Auchan, réclame 350M€ à SNCF Gares & Connexions pour avoir abandonné unilatéralement le projet de modernisation de la gare du Nord (Paris Xe). L’histoire devrait s’éterniser devant les tribunaux tant les désaccords semblent nombreux…

Entre Ceetrus, la filiale immobilière d’Auchan, et SNCF Gares & Connexions : rien ne va plus. La famille Mulliez (qui détient le groupe Auchan) vient de saisir le tribunal administratif de Paris pour réclamer quelques 350 millions d’euros à la filiale de la SNCF. Initialement choisie pour agrandir et rénover la gare du Nord (Paris Xe), Ceetrus devait rendre la gare plus moderne, plus attractive et plus commerçante juste à temps pour l’organisation de la Coupe du Monde de rugby (2023) et les Jeux Olympiques / Paralympiques (2024). SNCF Gares & Connexions avait fini, en septembre 2021, par rompre de manière unilatérale ce partenariat public-privé car le budget prévisionnel n’était plus contrôlé (passant de 600M€ à 900M€) et que les délais ne pourraient plus être respectés. De son côté, la filiale d’Auchan espérait grandement récupérer une concession jusqu’en 2070 pour exploiter les 110.000m² de la zone commerciale autour de la gare du Nord, qui aurait pu être une véritable aubaine pour toutes les entreprises de l’empire Mulliez (Auchan, Boulanger, Flunch, Leroy Merlin, Decathlon, Pimkie, Brice, Jules, Saint-Maclou…).

Compte tenu de ces dérives insupportables par rapport aux engagements contractuels de StatioNord, SNCF Gares & Connexions ne peut que constater la défaillance grave de son concessionnaire et prononcer sa déchéance“, avait annoncé SNCF Gares & Connexions dans un communiqué de presse publié en septembre dernier. De son côté, la filiale de la SNCF, qui se concentre désormais sur un nouveau projet, réclame aussi quelques centaines de millions d’euros à Ceetrus et cette histoire pourrait s’éterniser devant les tribunaux…

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.