Illustration (Enric Cruz López / Pexels / HomoPotam / ImmoPotam).

Etats-Unis : le coût de l’immobilier bat des records

Avec une inflation en très forte hausse aux Etats-Unis, les taux des crédits immobiliers se sont eux aussi envolés. Ils atteignent des niveaux jamais vus depuis plus d’une décennie.

Si en France, avec les conditions imposées par le Haut Conseil de la Stabilité Financière (HCSF), obtenir un prêt immobilier peut s’avérer compliqué pour celui qui ne satisfait pas à tous les critères, la situation outre-Atlantique peut vite être très onéreuse. En effet, aux Etats-Unis, les prêts hypothécaires à taux fixes sont au plus haut, que ce soit sur 30 ans avec une moyenne à 5,25% (contre 3,00% un an plus tôt) ou sur 15 ans avec une moyenne à 4,43% (contre 2,29% un an plus tôt). Même le prêt hypothécaire à taux variable est en forte hausse à 4,08% en moyenne (contre 2,59% l’an dernier). Emprunter de l’argent pour acheter un logement n’a jamais été aussi coûteux pour un Américain depuis plus de dix ans.

L’incertitude économique est à l’origine de la volatilité des taux hypothécaires“, remarque Sam Khater, économiste en chef chez Freddie Mac, dans un communiqué de presse. Pour ne rien arranger, la National Association of Realtors (NAR) souligne que le prix médian d’une maison en avril 2022 était de 391.200 dollars (soit 369.355€) et représente une hausse de 14,8% sur douze mois.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.