Illustration (wirestock / Freepik / ImmoPotam).

New York subit aussi l’exode urbain

Avec la pandémie, la population de New York est tombée sous la barre des 20 millions d’habitants et marque un déclin démographique significatif aux Etats-Unis. Entre 2010 et 2020, sa population avait pourtant augmenté de près de 25%.

L’exode urbain ne concerne pas seulement Paris. A New York, le phénomène a été particulièrement marqué puisque la Big Apple a perdu 319.020 personnes entre juillet 2020 et juillet 2021, marquant la plus forte baisse de population de tous les états américains selon les estimation du Census Bureau (-1,6%). Il s’agit tout simplement de la plus grosse perte migratoire de New York depuis la fin des années 1970 et l’on recense désormais 19,8 millions d’habitants. Pour comprendre cet exode urbain, les raisons semblent bien connues et très similaires à ce que la France traverse aussi : le Covid-19 et le télétravail ont donné une possibilité de partir, satisfaisant à de plus en plus de personnes leurs envies de rejoindre des villes à taille humaine pour gagner en tranquillité et en qualité de vie grâce à des surfaces plus généreuses et plus proches de la nature.

La croissance de la population ralentit depuis des années en raison de la baisse des taux de natalité et de la diminution des migrations internationales nettes, alors que les taux de mortalité augmentent en raison du vieillissement de la population du pays“, remarque Kristie Wilder, démographe à l’US Census Bureau, au Times Union. A noter que les états du Sud des Etats-Unis ont vu leur population augmenter comme c’est le cas au Texas (310.288 nouveaux habitants) ou en Floride (211.196 nouveaux habitants).

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.