Illustration (javi_indy / Freepik / ImmoPotam).

Jeunes : Eric Zemmour mise sur l’exonération des frais de notaire

Invité jeudi soir sur le plateau de France 2 pour présenter son programme politique, Eric Zemmour a suggéré d’exonérer les jeunes des frais de notaire pour leur premier achat immobilier.

A l’occasion de son passage sur le plateau de Léa Salamé et Laurent Guimier, Eric Zemmour, candidat déclaré à la prochaine élection présidentielle, était interrogé sur ce qu’il pourrait mettre en place pour aider les jeunes précaires. L’ancien polémiste a proposé d’exonérer des frais de notaires les jeunes de moins de 25 ans et d’élargir éventuellement ce dispositif pour les primo-accédant. Ce qui est communément appelé “frais de notaire” sont avant tout des taxes collectées par les notaires sur le prix de vente, pouvant s’élever entre 1,80% et 3,75% dans le neuf (VEFA) contre 7,90% à 8,45% dans l’ancien.

Je propose d’exonérer de frais de notaire les primo-accédants qui achètent un appartement jusqu’à 250.000 euros“, préconise Eric Zemmour, candidat à l’élection présidentielle 2022, lors de son passage sur le plateau de France 2 jeudi soir. Certains de ses opposants politiques, à l’image d’Olivier Faure (Parti Socialiste) et Laetitia Avia (La République En Marche), n’ont pas manqué de pointer du doigt sa proposition qui est perçue comme déconnectée de la réalité des jeunes précaires…

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.