Illustration (Freepik / ImmoPotam).

Borne veut encourager les seniors à vivre plus longtemps chez eux

Face au vieillissement programmé de la population, Elisabeth Borne entend proposer des solutions pour permettre à nos aînés de continuer à vivre plus longtemps chez eux, notamment avec des aides pour qu’ils puissent aménager leurs logements.

Si l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) estime que la France devrait comptabiliser près de 18 millions d’habitants âgés de plus de 65 ans en 2040, la question de leurs logements se prépare dès à présent. Le gouvernement, qui rappelle que 85% des Français veulent vieillir à domicile, va lancer dès la fin de l’été 2023 une plateforme unique pour accompagner tous les seniors dans leurs démarches et leur communiquer toutes les aides existantes pour aménager leurs logements (remplacer une baignoire par une douche à bac extra-plat, adapter le passage d’un fauteuil roulant…). Ce nouvel outil centralisé arrivera quelques semaines avant l’entrée en vigueur de MaPrimeAdapt’ qui viendra en aide à toutes les personnes de plus de 70 ans (sans condition de perte d’autonomie) tout en privilégiant les ménages les plus modestes.

Adapter les logements aux seniors pour pouvoir continuer à vivre le plus longtemps chez soi“, promet Elisabeth Borne, la première ministre, dans sa feuille de route pour une France plus indépendante et plus juste. A l’automne dernier, Olivier Klein (Ville & Logement) avait confirmé que MaPrimeAdapt’ devrait être mise en place à partir du 1er janvier 2024.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.