Illustration (Joel Kowsky / NASA / Flickr).

Var (83) : Brad Pitt s’oppose à la vente de son domaine viticole

Officiellement séparés depuis le printemps 2019, Angelina Jolie et Brad Pitt continuent de s’opposer, surtout pour leur domaine viticole situé dans le Sud de la France (Var). L’acteur entend contester les conditions de la vente des parts de son ancienne épouse.

Au sommet de leur amour, Angelina Jolie et Brad Pitt s’étaient installés dans le Sud de la France en s’offrant en 2008, pour quelques 25 millions d’euros, le domaine de Miraval situé à Correns (Var), dans l’optique de produire du vin rosé et de se lancer dans l’huile d’olives en s’associant à une famille de producteurs locaux. Or, bien qu’ils s’y soient mariés en 2014, le domaine viticole (500 hectares) reste depuis une source de tensions dans le couple le plus emblématique d’Hollywood : Brad Pitt reproche à Angelina Jolie d’avoir cédé ses parts (40%) sans son consentement, ni même de les lui avoir proposées en priorité alors qu’il est majoritaire (60%).

Au lieu de cela, Angelina Jolie, a cédé ses intérêts en octobre 2021 à un fabricant de spiritueux basé au Luxembourg et contrôlé par l’oligarque russe Iouri Shefler. Courant février, Brad Pitt a alors déposé plainte pour que l’affaire soit tranchée par un tribunal civil, avec un jury. En 2021, grâce à l’association avec la famille Perrin, le domaine de Miraval a généré un chiffre d’affaires proche de 50 millions de dollars (44,8M€).

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.