Illustration (wavebreakmedia / Freepik / ImmoPotam).

Une durée moyenne des prêts immobiliers à plus de 19 ans (10/2021)

Depuis mai 2021, la durée des crédits immobiliers aux particuliers est supérieure à 230 mois et figure parmi les niveaux les plus élevés observés jusqu’alors. Pour le mois d’octobre 2021, la durée moyenne d’engagement est de 233 mois.

En octobre 2021, la durée moyenne des prêts immobiliers accordée par les banques s’étend à 233 mois (19 ans et cinq mois) selon L’Observatoire Crédit Logement. Une telle durée d’engagement, bien qu’elle ait légèrement baissé par rapport à septembre 2021 (un mois), reste parmi les niveaux les plus élevés jamais observés. Une très large majorité d’acquéreurs en résidence principale s’engage sur 20 ans et plus : les directives du Haut Conseil de la Stabilité Financière (HCSF) prennent tout leur sens pour lutter contre le surendettement ou des engagements de très longues durées…

L’allongement de la durée moyenne permet d’absorber les conséquences de la hausse des prix des logements et de contenir les taux d’effort sous le seuil des 35%. Autrement dit, dans le contexte des taux bas, allonger les durées atténue l’impact négatif qu’aurait la progression des taux d’apport personnel exigés sur l’accès au crédit immobilier. Ainsi, en octobre 2021, la durée moyenne des prêts s’est maintenue à un niveau rarement observé par le passé. Dans le cas des seuls prêts bancaires à l’accession à la propriété, 59,8% de la production a été réalisée sur une durée comprise entre plus de 20 ans et 25 ans“, précise L’Observatoire Crédit Logement dans sa dernière étude.

Découvrez notre calculatrice de crédit immobilier

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.