Illustration (European Parliament / Flickr).

Logement : le programme de Marine Le Pen (M La France)

Pour Marine Le Pen (M La France), les questions du logement et du patrimoine occupent une place de choix dans son programme de campagne où elle entend favoriser la préférence nationale et construire 100.000 logements sociaux chaque année notamment.

Dans son programme de campagne, Marine Le Pen (M La France) aborde à de nombreuses reprises la question de l’immobilier, du logement et du patrimoine (avec un volet spécial). Si elle est élue présidente de la République, Marine Le Pen souhaitera supprimer l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) pour mettre en place un Impôt sur la Fortune Financière (IFF), mettra en place un prêt public à taux zéro sur dix ans d’un montant maximal de 100.000 euros où le capital restant dû sera effacé dès la naissance du troisième enfant (pour tous les jeunes couples souhaitant acquérir un bien immobilier), baissera les impôts sur la transmission aussi bien sur les donations que sur les successions pour lesquels l’assiette des biens immobiliers sera sortie à hauteur de 300.000 euros, veillera à améliorer la condition militaire en matière de logement, construira 100.000 logements sociaux par an (dont 20.000 en faveur des étudiants et jeunes travailleurs), accordera une priorité d’accès au logement social aux seuls Français, offrira une priorité d’accès au logement social pour les compatriotes d’outre-mer, lancera un plan de réhabilitation de l’habitat ancien grâce à des aides efficaces et créera un fonds de garantie des loyers pour protéger les propriétaires.

Le projet que je présente est plus que jamais la voie raisonnable que je propose pour notre pays, pour assurer aux Français la protection légitime de la nation et pour projeter notre pays dans un futur que nous espérons radieux“, estime Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle 2022 sous l’étiquette M La France (Rassemblement National), dans son programme de campagne. A noter qu’elle entend défendre le patrimoine comme facteur de cohésion nationale (urbanisme, architecture, monuments historiques…) à travers toute une multitude de mesures en sa faveur.

La question du logement par Marine Le Pen (M La France)

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.