Illustration (dhdezvalle / Freepik / ImmoPotam).

Pinel : E.Wargon veut apporter de la visibilité aux investisseurs

Pour ne pas empêcher les investisseurs de se projeter, Emmanuelle Wargon a tenu à leur apporter de la visibilité sur le Pinel et son évolution à venir (le Pinel Plus). Reste à savoir si le marché adhèrera à ces différentes montures…

Dans les années à venir, pour retrouver un niveau de réduction d’impôt équivalent au Pinel actuel, il faudra passer par le Pinel Plus. A travers ce nom amélioré, tel le lancement d’un nouvel iPhone, le mécanisme restera identique en matière d’avantage fiscal, de durée d’engagement et de conditions de ressources pour le locataire. Les nouveautés de ce Pinel Plus porteront surtout sur des critères environnementaux (puisqu’il devra se caler sur les standards les plus élevés du marché) et de qualité d’usage (surface minimale à respecter par typologie, présence obligatoire d’un extérieur et double exposition à partir du 3P). En annonçant dès à présent la mise en place du Pinel Plus pour 2023, Emmanuelle Wargon n’envoie pas seulement un message aux investisseurs : elle laisse aussi le temps aux promoteurs immobiliers de peaufiner leurs copies pour mettre sur le marché des logements parfaitement adaptés à ces nouveaux critères…

En immobilier, la visibilité et la lisibilité sont très importantes. Les investisseurs ont besoin de savoir quel est le régime fiscal applicable non seulement maintenant mais dans 2-3 ans. Pour le Pinel, nous avons annoncé qu’on baissait les taux d’aides en 2023, puis en 2024. Ce que deviendra le régime Pinel après 2024 n’est pas décidé. Vous savez qu’il y a beaucoup de critiques, notamment de l’inspection des finances mais pas que, sur l’efficacité ou pas de ce dispositif. En période de crise, en période de tensions, nous avons fait le choix de le maintenir avec des taux qui baissent en 2023, puis 2024. Il y a une exception qui est le maintien du Pinel à taux plein dans un compartiment fiscal qu’on appelle le Pinel Plus pour des logements qui sont exemplaires“, se défend Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée au Logement, lors de son passage sur BFM Business ce lundi. Maintenant que le marché a de la visibilité sur les mesures fiscales pour les prochaines années, il ne reste plus qu’à observer celui-ci, voir comment il va se réorganiser entre un Pinel dégressif mais moins contraignant ou un Pinel Plus qualitatif mais certainement plus onéreux à l’achat…

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.