Illustration (Olia Danilevich / Pexels / ImmoPotam).

Paris (75) : Sciences Po, un campus à 188,2M€

Sciences Po Paris, qui était locataire d’une dizaine de campus dans les quartiers chics de la capitale, va économiser 6,3M€ de loyers chaque année grâce à la mise en service de ses nouveaux locaux.

Vendredi dernier, à l’occasion de la célébration de ses 150 ans, Sciences Po Paris a pu inaugurer officiellement son nouveau campus, situé sur la place Saint-Thomas d’Aquin (Paris VIIe), en présence de Frédérique Vidal (ministre de l’Enseignement Supérieur), Anne Hidalgo (maire de Paris) et Rachida Dati (maire de Paris VIIe) notamment. Ce nouveau campus de 14.000m², qui doit renforcer le rayonnement de l’enseignement à la Française partout dans le monde, offre aussi bien des espaces d’études et de travail (une bibliothèque générale de 1.040m² avec 23.500 ouvrages en accès libre, une bibliothèque de recherche avec 8.500 ouvrages, des salles de cours hybrides, des salles de projets, une salle d’ateliers artistiques, des locaux pédagogiques…), des lieux de recherche et d’innovation (des écoles professionnelles, des centres de recherches…), des espaces de convivialité (une cafétéria gérée par le CROUS), des espaces de rencontres (une galerie d’exposition) et une aire d’agrément paysager (des jardins et un potager participatif) dans le quartier très prisé de Saint-Germain-des-Prés. Si les travaux ont été menés par Bouygues Construction, un collectif de signatures architecturales a pu apporter tout son savoir-faire et ses compétences spécifiques puisque l’on peut retrouver Wilmotte & Associés, Moreau Kusunoki, Pierre Bortolussi (Monuments Historiques), Franck Boutté et Mugo.

Le 1 Saint-Thomas est bien plus qu’un lieu : il dessine le nouveau visage de Sciences Po en tant qu’université de recherche de rang mondial au cœur de Paris et va permettre à notre institution de continuer à se réinventer, comme elle le fait depuis 150 ans“, se félicite Mathias Vicherat, directeur de l’IEP de Paris, dans un communiqué de presse pour l’inauguration de ces nouveaux locaux. Pour financer ces travaux, Sciences Po a pu s’appuyer sur un budget de 188,2 millions d’euros grâce à ses fonds propres (30,5M€), un emprunt bancaire sur 30 ans (157,7M€) et une levée de fonds auprès de généreux mécènes (21,3M€) qui pourront voir leurs noms accolés à des espaces, des salles ou des jardins. Ces investissements doivent être bénéfiques à plus de 10.000 étudiants chaque année.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.