Illustration (Patrick / Flickr).

Châteaudun (28) : Julien Cohen a racheté l’Hôtel-Dieu

Julien Cohen, qui a quitté l’émission Affaire Conclue au printemps dernier et dont ses derniers épisodes sont en cours de diffusion sur France 2, continue de développer ses maisons des brocanteurs. Il vient de racheter l’Hôtel-Dieu de Châteaudun (28) avec pour ambition d’en faire le plus beau centre d’antiquaires du monde.

Figure emblématique d’Affaire Conclue sur France 2, Julien Cohen se prépare à tourner la page après avoir enregistré ses dernières émissions en mars 2022. Après Péronne (Somme) et Avallon (Yonne), le célèbre brocanteur aux lunettes bleues prépare progressivement l’ouverture de sa troisième maison des brocanteurs à Châteaudun (Eure-et-Loir) puisqu’il vient d’acquérir l’Hôtel-Dieu pour 280.000 euros. Cet édifice du XIe siècle, fondé par l’évêque de Chartres, ne recevra pas de public avant 2023 face à l’étendue des travaux dans ces 3.300m² répartis sur trois niveaux.

La promesse de vente concernant l’Hôtel-Dieu est signée avec Julien Cohen“, a confirmé Fabien Verdier, le maire de Châteaudun (divers gauche), sur son profil LinkedIn au début du mois. En début d’année, l’élu municipal comptait grandement sur ce projet pour soutenir l’attractivité de son territoire (commerces, hôtels, restaurants, gîtes…) et cette vision est partagée par Julien Cohen qui veut que ses maisons des brocanteurs s’insèrent dans les centres-villes.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.