Illustration (bomhehe100 / Pixabay / ImmoPotam).

Karine Le Marchand renonce à la subvention de la région PACA

Face à la polémique née de sa demande de subvention pour rénover son mas à Aix-en-Provence (13), Karine Le Marchand renonce au soutien financier de la région PACA. Elle explique sa démarche sur les réseaux sociaux.

Karine Le Marchand, l’un des visages bien connu des téléspectateurs d’M6, s’est retrouvée ces derniers jours en plein milieu d’une tempête médiatique qu’elle aurait sans doute bien aimé se préserver. Il est reproché à l’animatrice de L’amour est dans le pré d’espérer bénéficier d’une subvention de 117.460€ de la part du conseil régional de Provence Alpes Côte d’Azur (PACA) pour rénover son mas d’Aix-en-Provence de manière éco-responsable. En échange de cette aide demandée par sa maison de production (Potiche Prod) et soumise au vote des élus, Karine Le Marchand devait réaliser des vidéos pédagogiques pour vulgariser les travaux de rénovation énergétique exemplaires en s’adressant au plus grand nombre. Or, certains voient dans cette démarche un détournement de fonds publics pour le bien-être de Karine Le Marchand et une récupération politique des représentants régionaux dans la mesure où la célèbre animatrice a aussi accepté un poste d’ambassadrice de la région PACA.

Devant la polémique, qui prend sans doute sa source dans des querelles politiques auxquelles je refuse de prendre part, je préfère continuer sereinement et totalement librement mon projet de rénovation. Je renonce donc à cette demande de subvention, et à ses obligations. Ça s’appelle de l’EGO responsabilité, fondamentale pour poursuivre ma route verte et luxuriante“, a précisé, avec une pointe d’amertume, Karine Le Marchand sur son compte Instagram. Cette subvention, qui peut être accordée à chaque citoyen, devait permettre de réaliser des travaux à forts enjeux environnementaux et dans les règles de l’art en ayant recours à de nombreux professionnels tels qu’un architecte, un économiste, un bureau d’études et un maître d’ouvrage notamment.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.