Illustration (ArtPhoto_studio / Freepik / ImmoPotam).

Olivier Klein cherche une rénovation thermique plus efficace

Si MaPrimeRénov’ a été un succès avec Emmanuelle Wargon, Olivier Klein entend prolonger l’héritage laissé et espère obtenir de meilleurs résultats aussi bien pour les économies d’énergies que les émissions de CO2.

Succédant à Emmanuelle Wargon au poste de ministre délégué à la Ville et au Logement, Olivier Klein a l’intention de prolonger ce qui a plutôt bien fonctionné dans le précédent gouvernement, comme ce fut le cas avec MaPrimeRénov’. Alors que les ménages se retrouvent de plus en plus confrontés à l’inflation sur leur facture énergétique (aussi bien pour l’électricité que pour le gaz), plus d’un million de logements ont pu être rénovés depuis 2020 en bénéficiant de cette subvention qui s’élève à 3.700 euros en moyenne. Si l’engouement est présent, Olivier Klein va devoir s’attaquer à l’efficacité énergétique de ces travaux, notamment en s’appuyant sur davantage de personnel pour accompagner les ménages dans leurs démarches pour MaPrimeRénov’. Tout l’enjeu sera de bénéficier d’une meilleure efficacité en matière d’économies d’énergies et d’émissions de carbone, aussi bien dans le parc privé que pour les logements sociaux.

C’est un tel succès qu’on a même dépassé les objectifs ! Maintenant, il faut mettre plus d’humain dans tout ça, comme le souhaite le président de la République. Pour que les chantiers soient à la hauteur des économies d’énergie visées, des accompagnateurs MaPrimeRénov’ vont être déployés dans les Agences Locales d’Energie et du Climat (ALEC). Leur rôle sera d’accompagner les porteurs de projet pour que les travaux soient les plus intégrés possibles : l’idée n’est pas seulement de mettre de l’isolant dans ses combles ou de changer ses fenêtres, mais d’avoir un effet significatif en termes d’économies d’énergie et d’émission carbone. On travaille aussi sur le parc social pour qu’il soit le plus vite possible réhabilité, et pas seulement les passoires énergétiques classées F et G, en bas du classement“, note Olivier Klein, le nouveau ministre délégué à la Ville et au Logement, dans une interview accordée à Libération. Dans ce même entretien, Olivier Klein a laissé entendre qu’il fallait faire preuve d’ingéniosité pour répondre à l’enjeu climatique du Zéro Artificialisation Nette (ZAN) des sols.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.