Illustration (Justin Goff / UK Government / Flickr).

1.000€ supplémentaires pour remplacer sa chaudière (gaz / fioul)

Pour favoriser la transition énergétique, le gouvernement va fortement inciter les ménages à remplacer leurs chaudières au gaz ou au fioul : une prime supplémentaire de 1.000€ leur sera ainsi reversée à travers MaPrimeRénov’.

A partir du 15 avril 2022, pour remplacer un chauffage au gaz ou au fioul, MaPrimeRénov’ va bénéficier d’un coup de pouce supplémentaire de 1.000€. Cette aide en faveur des particuliers doit permettre d’accélérer le remplacement des chaudières à énergies fossiles par des solutions renouvelables. Derrière cette subvention réhaussée, l’objectif est aussi d’être moins dépendant au gaz importé de Russie, surtout dans ce fort climat de tensions géopolitiques, et pour faire face à la flambée des prix de l’énergie. Dans le même temps, et pour plus de cohérence, les subventions pour les chaudières au gaz seront arrêtées. A noter que plus de 750.000 dossiers avaient été déposés en 2021 pour MaPrimeRénov.

Le gouvernement a décidé d’augmenter de 1.000 euros, à partir du 15 avril prochain et jusqu’à la fin de l’année 2022, les aides MaPrimeRénov’ accordées pour l’installation d’un système de chauffage vertueux qui permet de sortir du gaz ou du fioul“, a précisé Barbaba Pompili, la ministre de la Transition Ecologique, lors de la présentation du plan de résilience pour sécuriser les approvisionnements de la France et sortir de la dépendance aux énergies fossiles. Le gouvernement a aussi annoncé ne plus vouloir importer de gaz et de pétrole russes d’ici 2027.

CAFPI, courtier en prêt immobilier et rachat de crédits

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.