Illustration (Mariana Montrazi / Pexels / ImmoPotam).

Fontenay-aux-Roses (92) : des locataires veulent quitter un HLM hanté

Une dizaine de locataires à Fontenay-aux-Roses (92) ont écrit à la mairie pour demander à être relogés en urgence. Ils disent assister à des phénomènes surnaturels et pensent qu’un fantôme serait à l’origine de ces désagréments.

Depuis que Gilles, un locataire de 72 ans pratiquant le magnétisme, est décédé en avril 2019, les locataires d’un HLM au cœur des Blagis à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine) sont persuadés de vivre dans un immeuble hanté. Le 23 mai dernier, une dizaine d’occupants, du 1er au 5ème étage dans une même cage d’escalier, ont écrit à la mairie pour demander un relogement d’urgence. Ils assurent entendre de mystérieux bruits, voir des objets se déplacer tous seuls, sentir une présence et remarquer des ampoules s’allumer ou s’éteindre sans raison. Si certains pensent qu’il y a un fantôme qui les empêche de dormir la nuit, d’autres voient plutôt des djinns, des créatures surnaturelles issues de l’islam. De part certaines croyances religieuses où la sorcellerie occupe une place, des locataires en ont aussi parlé à un imam qui leur a conseillé de jeter du sel parterre pour éloigner les présences paranormales tout en allant chercher du réconfort dans des lectures coraniques.

On prend les choses sérieusement parce que c’est une souffrance qui s’exprime. […] On va se mettre en lien avec le bailleur pour qu’il fasse une inspection du bâtiment“, promet Laurent Vastel, le maire de Fontenay-aux-Roses (Union des Démocrates & Indépendants), au Parisien. Edifié à la fin des années 1950, cet immeuble du quartier des Blagis est voué à être démoli, à cause de sa vétusté et de la présence d’amiante, pour être reconstruit aux alentours de 2030 dans le cadre d’un plan de rénovation urbaine.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.