Illustration (rawpixel.com / Freepik / ImmoPotam).

Les fêtes dans les logements Airbnb définitivement interdites

Si la mesure devait être temporaire, elle est à présent définitive : Airbnb vient de confirmer que les voyageurs n’ont plus le droit de louer un logement sur leur plateforme pour y faire la fête. En cas de non-respect de cette règle, les festifs peuvent voir leurs comptes suspendus et peuvent recevoir une interdiction permanente d’accès à la plateforme.

En août 2020, Airbnb avait mis en place, de manière temporaire, des mesures d’interdictions de toutes les fêtes et de tous les évènements sur Airbnb à l’échelle mondiale. Si ces interdictions devaient, à l’origine, être éphémères, elles sont désormais définitives : Airbnb a remarqué que ces mesures avaient permis de diminuer de près de 40% du nombre de signalements liés à l’organisation de fêtes en France d’une année sur l’autre. Pour lutter contre les comportements irrespectueux, et pour répondre à des engagements pris à l’époque avec Emmanuelle Wargon (ministre déléguée en charge du Logement), Airbnb continuera d’empêcher dans certaines circonstances les personnes de moins de 25 ans sans historique d’avis positifs de réserver un logement entier à proximité de leur lieu de résidence, de mettre en place une ligne d’assistance dédiée aux voisinage qui permet aux voisins d’échanger avec un représentant d’Airbnb pour toute urgence, de permettre aux superhosts de bénéficier de remises sur les détecteurs de bruit et de permettre aux hôtes d’annuler des réservations (sans pénalité) s’ils pensent qu’un voyageur a l’intention d’organiser une fête ou un événement non-autorisé notamment.

Des milliers de séjours ont lieu en France chaque nuit et l’écrasante majorité des voyageurs sont respectueux et attentifs au voisinage. Nous sommes déterminés à éliminer les comportements irrespectueux qui n’ont pas leur place sur Airbnb et pensons que ces mesures proactives nous aident à atteindre cet objectif. Nous nous engageons à veiller à ce que la reprise du tourisme en France soit responsable et profitable au plus grand nombre“, assure Juliette Langlais, directrice des affaires publiques sur la zone Europe chez Airbnb, dans un communiqué de presse. En 2021, ce sont plus de 6.600 comptes de voyageurs dans le monde qui ont été suspendus pour le non-respect de la politique d’interdiction des fêtes.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.