Illustration (cottonbro / Pexels / ImmoPotam).

Limogne-en-Quercy (46) : le prêtre redoute un loyer multiplié par 20

Depuis 1990, le presbytère profite d’un loyer très attractif de 90 euros par mois pour un terrain de 1.300m² et 18-pièces. Mais avec les travaux de rénovation, la mairie envisage de réactualiser sensiblement le loyer…

A Limogne-en-Quercy (Lot), le père Franz est inquiet : au cours d’une réunion avec la mairie, s’il a appris que le presbytère allait être rénové pour sécuriser les lieux, la surface allouée allait être divisée par deux et le loyer pourrait être multiplié par vingt pour absorber le coût des travaux. Il faut dire que les 1.300m² de terrain et les 18-pièces mis à disposition sont aussi très attractifs : 90€/mois, sans avoir été révisé depuis 1990. Si la mairie ne fait pas un geste sur le loyer, l’homme d’église n’exclut pas la possibilité de quitter le village, mettant en péril la messe dominicale dans cette commune de quelques 738 âmes.

Je reconnais que le prix du loyer est dérisoire, on n’est pas contre un effort mais passer de 90 euros par mois à sûrement plus de 1.600 euros si le bâtiment est divisé par deux ou plus de 3.000 euros si nous gardons le bâtiment en intégralité, c’est impossible, on ne vit que de dons et de quêtes, à ce rythme-là, dans trois ans, même avec notre petite réserve, on sera ruiné“, craint le père Franz De Boer, le prêtre de Limogne, dans La Dépêche. Du côté de la municipalité, Jean-Claude Vialette entend les craintes du clergé mais ne pourra pas fermer les yeux sur ce loyer jusqu’alors marginal.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.