Illustration (pikisuperstar / Freepik / ImmoPotam).

PropTech : Habiteo épouse Bien’ici

Après six années d’exercice, Bien’ici vient de réaliser sa première acquisition en s’octroyant Habiteo, le leader européen des technologies 3D dédiées à l’immobilier neuf. Le coût de l’opération est resté confidentiel dans ce mariage franco-français.

Bien’ici, le troisième site d’annonces immobilières en France, vient de s’offrir Habiteo, la start-up française reconnue sur le Vieux Continent pour son expertise dédiée aux solutions en 3D au service de l’immobilier neuf (VEFA). Ensemble, ces deux protagonistes entendent unir leurs forces en s’appuyant sur un ADN commun : la technologie 3D. Habiteo, qui revendique plus de 30% de promoteurs dans son portefeuille-clients (dans un marché qui en recense 1.500 environ), espère profiter du savoir-faire et de la puissance de frappe de Bien’ici pour continuer à séduire les acteurs de la promotion immobilière. Tout l’enjeu pour Bien’ici et Habiteo sera de satisfaire les professionnels qui doivent faire face à des envolées tarifaires (aussi bien sur le foncier que sur les coûts de construction), les contraignant à optimiser leurs investissements commerciaux (publicité, bureau de vente, maquette…). Dans le même temps, Bien’ici et Habiteo doivent tenir compte d’un besoin des consommateurs qui démarrent leur projet immobilier par une recherche sur Internet (90%) et qui attendent de plus en plus d’évoluer dans un monde connecté où les visites virtuelles et les modélisation en 3D sont de plus en plus demandées. Ainsi, ils entendent offrir cette solution de marketing digital à 360° pour la commercialisation de programmes neufs, tout en veillant à apporter aux internautes la recherche la plus complète et la plus immersive possible.

Nous sommes fiers d’avoir fait le choix d’un mariage avec un groupe français avec un ADN commun : notre vision de l’expérience-clients et de la digitalisation nécessaire du secteur immobilier. La force de Bien’ici est d’avoir toujours investi sur l’expérience utilisateur en misant sur la 3D dès sa création, tout comme Habiteo“, s’est enthousiasmée Jeanne Massa, la fondatrice d’Habiteo (qui reste à la tête de l’entreprise), au moment d’officialiser ce rachat par Bien’ici dans un communiqué de presse commun. A travers ce mariage, Bien’ici peut revendiquer 40 millions d’euros de chiffre d’affaires, 170 collaborateurs et 15 millions de visites mensuelles.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.