Illustration (bidyutd / Pixabay / ImmoPotam).

La mairie de Paris supprime les panneaux de direction jugés “inutiles”

La ville de Paris a décidé de retirer les panneaux directionnels afin de désencombrer l’espace public et d’embellir les rues. Les premiers retraits ont eu lieu cette semaine du côté de Bercy (Paris XIIe).

Installés depuis plus de deux décennies dans les rues de la capitale, ces panneaux blancs cerclés de noir sont amenés à disparaître, à l’exception de ceux indiquant parkings et hôpitaux. La mairie estime que ces panneaux nuisent à la bonne circulation sur les trottoirs, rendant les déplacements compliqués pour les poussettes et les fauteuils roulants. Avec l’essor des smartphones, certains considèrent que ces panneaux n’ont plus leur utilité dans le Paris d’aujourd’hui. L’objectif est aussi de désencombrer l’espace public afin de répondre à un programme municipal demandant un nouvel esthétisme dans les rues de la capitale.

Transformation de la ville, changement des habitudes de déplacement… Certains panneaux de signalisation sont devenus inutiles. On les retire ! Et c’est aussi plus de place pour les piétons“, s’est réjoui Emmanuel Grégoire (premier adjoint à la maire de Paris chargé de l’urbanisme, de l’architecture, du Grand Paris et des relations avec les arrondissements) sur son compte Twitter cette semaine. Dans Paris, ce ne sont pas moins de 1.800 panneaux de circulation qui sont dans le viseur des élus parisiens.

Etes-vous favorable à la suppression des panneaux directionnels dans les rues de la capitale ?

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.