Photographie (DR / The Agency).

Californie : Madonna cherche à vendre son manoir un an plus tard

Madonna, la reine de la pop, souhaite revendre son manoir acheté un an plus tôt pour 19,3 millions de dollars (18,3M€). Elle n’en attend pas moins de 26 millions de dollars à présent (24,7M€).

A Hidden Hills (Californie), la maison principale de Madonna, s’étendant sur 1.165m² de surface habitable et bénéficiant d’un terrain de 11.776m², est à nouveau sur le marché un an après y avoir emménagé. La chanteuse de 63 ans, qui avait pu s’offrir cette sublime villa datant de 2017 pour 19,3 millions de dollars (18,3M€), espère réaliser une jolie plus-value de 6,7 millions de dollars (6,3M€). Si le simple nom de l’interprète de Like a virgin peut justifier une légère inflation, les prestations de cette demeure d’exception peuvent expliquer ce prix puisque, après avoir traversé un pont personnalisé, longé des oliviers et des séquoias, on retrouve un mur de fenêtres sur deux étages inondant le hall d’entrée, un bar intérieur / extérieur, une salle à manger formelle, une cheminée, une cave à vins en verre, une cuisine de chef à double îlot, une salle de cinéma, un salon de musique, sept chambres en suites parentales, de nombreuses salles d’eaux (avec une douche à vapeur) et des salles de bains (avec des baignoires en pierre), une maison d’invités indépendante (comprenant deux salles de bains et une cuisine complète), une discothèque, une piscine d’eau salée à bord zéro, un pool-house, un spa pouvant accueillir une dizaine de personnes, une cuisine extérieure, un terrain de basket, une salle de sports et un studio de danse…

Dans ce quartier de Hidden Hills, les futurs propriétaires pourront croiser le chemin de prestigieux voisins, comme Sylvester Stallone qui vient de s’y installer en résidence secondaire ou le clan Kardashian notamment.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.