Illustration (rawpixel.com / Freepik / ImmoPotam).

Alzheimer : Gennevilliers Habitat adapte ses logements aux malades

A Gennevilliers (Hauts-de-Seine), en se basant sur une expérience personnelle, Laurent Parmentier, le directeur du patrimoine de Gennevilliers Habitat, a eu l’idée d’aménager une partie du parc immobilier en faveur des malades d’Alzheimer. Grâce à cette action, ce sont déjà six logements qui ont pu être aménagés en un an par le bailleur social.

Touché personnellement par le décès de sa mère et proche de l’association France Alzheimer, c’est en apprenant à la radio le nombre de personnes atteintes de cette maladie en France (entre 900.000 et 1,2 million) qu’il a ressenti le besoin de s’investir dans cette action. A travers une règle de trois, il en a déduit qu’il pourrait recenser entre 300 et 400 personnes touchées par cette pathologie parmi les 25.000 personnes hébergées par Gennevilliers Habitat. Depuis quelques semaines, un appartement en rez-de-chaussée dans le quartier des Agnettes (Gennevilliers) a pu être aménagé pour présenter toutes les modifications possibles pour encourager le maintien à domicile : remplacer la baignoire par une douche, privilégier des plaques de cuisson électriques, installer un système de verrouillage sur les fenêtres, fixer une boîte à clés pour faciliter l’accès aux soins avec des aides soignantes, opter pour des robinets et des luminaires à détection de mouvements, coudre une puce GPS dans un vêtement pour retrouver un malade d’Alzheimer…

On s’est inspiré de ce qu’on remarquait dans des hôtels, des stations-service et même au McDo, comme tout ce qui est à détection de mouvements“, raconte Laurent Parmentier, directeur du patrimoine de Gennevilliers Habitat, au Parisien. Si l’ensemble des prestations sont choisies, cela serait valorisé à 80.000€ (avec de nombreux aménagements pris en charge par le bailleur). Tout l’enjeu à présent est de faire connaître ce service pour permettre à ceux qui en ont besoin de pouvoir en bénéficier.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.