Illustration (DR / Herzog & De Meuron).

Paris XVe : l’opposition veut reporter le chantier de la tour Triangle

Philippe Goujon (Les Républicains) va demander le report du chantier de la tour Triangle (Paris XVe). Son souhait doit être formulé ce lundi en conseil d’arrondissement et pourrait être soumis au conseil municipal le 16 novembre prochain. Il pourra compter sur le soutien d’Europe Ecologie Les Verts, habituellement alliés avec la mairie socialiste.

Fervent opposant à la tour Triangle dès la première heure, Philippe Goujon compte bien faire tout ce qui est en son pouvoir pour que la tour Triangle ne soit pas dressée. L’élu parisien compte retarder le chantier jusqu’à l’adoption du nouveau Plan Local d’Urbanisme et d’Habitat (PLUH) bioclimatique qui doit réglementer les constructions dans la capitale et dont le vote n’interviendra pas avant en 2023. Pour rappel, la tour Triangle, qui est pensée par le célèbre cabinet d’architecture Herzog & De Meuron, doit s’élever à 180 mètres de haut et proposera 2.240m² de bureaux en co-working, un centre de conférence de 180 places, un hôtel quatre-étoiles, un restaurant panoramique, un centre de santé, un espace culturel de 550m², une crèche de soixante berceaux, 1.500m² de commerces en rez-de-chaussée et l’aménagement d’un jardin public de quelques 8.000m².

Mathématiquement, il y a une majorité contre ce projet. Ce serait dommage qu’on n’arrive pas à la trouver“, a glissé Emile Meunier (EELV), conseiller de Paris et président de la commission urbanisme et logement, à l’AFP. Bien que cette tour soit au cœur de la controverse, puisqu’une enquête préliminaire a même été ouverte par le Parquet National Financier (PNF) cet été pour des soupçons de favoritisme suite à des plaintes de Rachida Dati (maire de Paris VIIe) et l’association Anticor, le groupe Unibail-Rodamco-Westfield, propriétaire de l’édifice pour 80 ans, avait fait savoir début novembre que ce chantier devrait débuter d’ici la fin de l’année grâce au soutien financier d’AXA. Emmanuel Grégoire, le premier adjoint à la maire de Paris en charge de l’Urbanisme (PS), a déjà annoncé qu’on ne pourrait plus faire obstacle à la construction de cette tour…

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.