Illustration (rawpixel.com / Freepik / ImmoPotam).

Patrimoine : où vivent les plus riches ?

L’Observatoire des Inégalités s’est intéressé aux plus fortunés en France et a cherché à savoir comment ils se répartissaient sur tout le territoire. Sans grande surprise, l’Ile-de-France domine nettement ce classement.

Celui qui dispose d’un patrimoine supérieur à 490.000 euros fait partie des 4,6 millions de ménages possédant plus du triple du patrimoine médian, ce qui définit le seuil de richesses pour L’Observatoire des Inégalités. Avec un patrimoine brut de 1.914.600 euros ou plus, cet organisme indépendant remarque que l’on fait partie du 1% les plus riches de France et cela concerne 678.133 personnes. Cette infime tranche de la population dispose d’un niveau de vie mensuel minimum de 7.180 euros.

Avec ces données, L’Observatoire des Inégalités a cherché à savoir quelles régions étaient les plus plébiscitées par les 1% les plus riches. Si l’Ile-de-France attire largement le 1% des plus riches (43,1%), la province note une répartition plus disparate sur le reste du territoire comme cela a pu être observé en Auvergne / Rhône-Alpes (11,5%), en Provence Alpes Côte-d’Azur (7,2%), dans le Grand Est (6,3%), en Occitanie (5,9%), en Nouvelle Aquitaine (5,8%), dans les Hauts-de-France (5,4%), au Pays de la Loire (3,2%), en Normandie (2,8%), en Bretagne (2,7%), en Bourgogne / Franche-Comté (2,5%) et en Corse (0,4%). Plus localement, ce sont les arrondissements parisiens qui concentrent le plus de contribuables fortunés comme à Paris VIIe (3,3M€ de patrimoine moyen), Paris VIe et Paris VIIIe (2,9M€ de patrimoine moyen). A noter que pour L’Observatoire des Inégalités, en se basant sur les données de l’INSEE en 2018, les 10% des plus fortunés en France (ceux ayant un patrimoine brut supérieur à 607.700 euros) détiennent 46% du patrimoine brut total alors que les 50% les moins fortunés n’en possèdent que 8%.

Testez le comparateur de patrimoine

CAFPI, courtier en prêt immobilier et rachat de crédits

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.