Illustration (Nicolas / Pexels / ImmoPotam).

Emmanuel Macron, du patrimoine mais pas d’immobilier

A l’issue de son mandat, Emmanuel Macron doit fournir une déclaration de situation patrimoniale. Il apparaît que l’actuel président de la République ne détient aucun bien immobilier.

Prévu par la loi, Emmanuel Macron doit fournir une déclaration de sa situation patrimoniale au terme de son mandat. Le président de la République a donc fourni cette déclaration qui a été publiée au Journal Officiel ce 9 décembre. S’il a été propriétaire d’un appartement de 83m² à Paris et qu’il a revendu ce bien lorsqu’il était ministre de l’Economie sous François Hollande, l’actuel locataire de l’Elysée ne détient toujours pas le moindre patrimoine immobilier, même s’il a souscrit un crédit en 2011 pour financer 350.000 euros de travaux dans la résidence secondaire détenue par Brigitte Macron (pour une mensualité de 2.420,42€ pendant 15 ans).

Toutefois, au regard de sa situation patrimoniale, l’ancien banquier d’affaires chez Rothschild & Cie détient plusieurs placements dans différentes banques où il a ainsi pu déclarer un compte courant et des produits d’épargnes (livret bleu, LDD, CEL et PEL) au Crédit Mutuel (466.613,36€), une assurance-vie au Crédit Mutuel (113.412,04€), divers instruments financiers chez Rothschild & Cie et au Crédit Mutuel sous formes de PEA et de comptes-titres (70.292,90€), des valeurs non cotées en Bourse (23.515,60€) et des droits d’auteur à percevoir des Editions XO pour la publication de son ouvrage Révolution (1.107,30€). Enfin, côté passif, Emmanuel Macron doit encore rembourser 126.853,68€ au Crédit Mutuel. A noter que ses indemnités d’élu sur les cinq années de mandat oscillent entre 115.426€ et 196.314€.

Retrouvez la déclaration patrimoniale complète d’Emmanuel Macron

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.