Illustration (Stefaan / Pixabay / ImmoPotam).

Notre-Dame de Paris sécurisée et bientôt rénovée

Vingt-neuf mois après son incendie, la partie de sécurisation du chantier est désormais terminée et Notre-Dame de Paris va pouvoir être reconstruite. Si les délais semblent difficiles à tenir, tout sera mis en œuvre pour que l’archevêque retrouve son lieu de culte le 16 avril 2024.

Plus de deux ans après son terrible incendie (15 avril 2019), Notre-Dame de Paris va bientôt pouvoir être restaurée. A l’occasion des journées du patrimoine (le week-end du 18 et 19 septembre 2021), le général Jean-Louis Georgelin, président de l’établissement public chargé de reconstruire la cathédrale, a annoncé qu’elle est à présent entièrement sécurisée et va pouvoir entrer dans une phase de rénovation. Les travaux de restauration devraient débuter au cours de l’hiver, une fois que la grande campagne de nettoyage aura été réalisée. Un appel d’offres doit être lancé pour désigner les entreprises qui participeront à ces travaux. Mille chênes nécessaires à la restitution de la flèche, du transept et des travées adjacentes ont déjà été sélectionnés et récoltés. Les travaux de restauration du grand orgue doivent quant à eux débuter dès cet automne.

Si la réouverture au culte est prévue pour le 16 avril 2024, il semble acquis que les travaux ne seront pas terminés en cinq ans malgré la promesse présidentielle qui avait été formulée par Emmanuel Macron, juste après l’incendie et le formidable élan de générosité venu du monde entier (plus de 850 millions d’euros de promesses de dons).

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.