Illustration (jplenio / Pixabay / ImmoPotam).

EDF : pas de coupure d’électricité pour les foyers en difficulté

A la fin de la trêve hivernale (du 1er novembre 2021 au 31 mars 2022), EDF mettra fin au coupures d’électricité pour factures impayées. A la place, une réduction de puissance sera appliquée.

Selon le Médiateur National de l’Energie, entre 200.000 et 300.000 foyers sont privés d’électricité chaque année pour cause de défaut de paiement. Si la loi Bottes a été mise en place pour permettre une trêve hivernale concernant les coupures d’électricité, EDF s’engage à ne plus recourir à ce procédé pour les ménages en difficulté financière tout au long de l’année. De nombreuses associations, à l’image de la Fondation Abbé Pierre, militaient jusqu’alors contre la précarité énergétique en demandant l’abolition généralisée des coupures d’électricité. Ainsi, en renonçant à la coupure d’électricité, EDF permettra aux foyers concernés de continuer à vivre avec le strict minimum pour continuer à s’éclairer, recharger un téléphone, alimenter l’électroménager (machine à laver, réfrigérateur…).

Il sera désormais systématiquement appliqué une limitation de puissance minimale garantie à 1 kilovoltampère tout au long de l’année“, assure Marc Benayoun, directeur du pôle Clients, services et territoires d’EDF, dans les colonnes du Parisien ce vendredi. En limitant la puissance énergétique plutôt qu’en la stoppant, EDF s’est rendu compte que leurs clients régularisaient tout autant leur situation en remboursant leurs dettes.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.