Illustration (senivpetro / Freepik / ImmoPotam).

Ecologie : la peinture blanche au service du réchauffement climatique

Si le GIEC (Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) laisse entendre un possible réchauffement climatique de 2°C d’ici 2050, où des températures avoisinant les 50°C seraient possibles dans le Sud de la France, une entreprise basée à Toulouse (31) vient de lancer une peinture réflective permettant des économies d’énergies dans les bâtiments commerciaux, industriels et logistiques.

A Toulouse (Garonne), la société Solar-Paint vient de développer une peinture Solar Coat qui a la particularité de favoriser les économies d’énergies. Cette peinture blanche et biosourcée, conçue en France, doit permettre une diminution moyenne de 5°C de la température à l’intérieur des bâtiments. Une fois appliquée sur les toits des bâtiments (commerciaux, industriels et logistiques), en remplaçant les revêtements bitumineux sombres qui ont tendance à trop chauffer à l’intérieur et qui nécessitent l’usage de la climatisation pour réguler la température (provoquant des surcoûts énergétiques pour les entreprises), cette peinture réflectrice, qui s’inspire de méthodes antiques chez les Grecs et qui coûte une quinzaine d’euros du mètre-carré, contribuerait à faire baisser la température moyenne de cinq degrés à l’intérieur des bâtiments. Avec une consommation d’énergie réduite de 15%, ce qui n’est pas négligeable face à la flambée des prix de l’énergie et des matières premières dans un contexte géopolitique incertain, cette solution peut être une excellente alternative pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le revêtement bitumeux, noir, absorbe la chaleur et augmente la température intérieure des bâtiments, il faut donc compenser par de la climatisation“, observe Michel Rouault, fondateur de Solar-Paint qui a pensé à une solution en développant en France la peinture Solar Coat, aux journalistes du Figaro. A l’inverse, si cette technologie semble être efficace en été, l’université de Berkeley (Californie) a constaté en 2019 que ce recours écologique avait nécessité plus de chauffage en hiver puisque la toiture n’absorbait plus l’énergie solaire. En 2022, l’entreprise espère peindre près de 150.000m² de toitures en France.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.