Illustration (Glaurung Quena / Flickr).

Le Mans (72) : la MMArena devient le stade Marie-Marvingt

Après avoir réalisé la première opération de naming en France, Le Mans (72) rebaptise la MMArena en stade Marie-Marvingt. Il s’agit là aussi d’une première: permettre à un stade d’une telle envergure (plus de 20.000 places) de disposer d’un nom rendant hommage à une femme.

Engagé dans une opération de naming depuis la saison 2011-2012, la toute première en France, les assurances MMA ont décidé de ne pas renouveler l’expérience après dix ans de collabaration et un investissement d’un million d’euros par an. Ainsi, la métropole du Mans (Sarthe) vient de renommer la MMArena et ses 25.064 places en stade Marie-Marvingt, construit en 2011 par Cardete-Huet Architecture pour un coût global de 104 millions d’euros (en PPP). Peu connue du grand public, Marie Marvingt (1875-1963) est pourtant une figure du XXe siècle et était surnommée La Fiancée du Danger grâce à ses nombreuses vies puisqu’elle a été sportive de haut niveau (patineuse de vitesse, escrimeuse, aviatrice, alpiniste, cycliste…), militaire, infirmière, journaliste et écrivaine. La légende raconte qu’elle aurait même été la première femme à terminer le Tour de France en 1908.

A l’heure où il est nécessaire d’accompagner le rayonnement du sport féminin, à la veille des Jeux Olympiques de Paris et au moment de ces étapes de visibilité importantes qui médiatisent le Tour de France femmes et l’Euro féminin de football, Le Mans s’engage sur la reconnaissance des femmes sportives et de leurs talents“, précise Stéphane Le Foll, le maire du Mans (Parti Socialiste), dans un communiqué de presse. Ce naming aura été un fiasco pour la MMA car, depuis que l’assureur y a apposé son nom en 2012 à travers une opération de naming, Le Mans Football Club n’a jamais retrouvé la Ligue 1, végétant entre la Ligue 2 et le National, au point même de perdre son statut professionnel. Amélie Oudéa-Castéra, la ministre des Sports, devrait être invitée pour inaugurer l’enceinte, probablement à l’occasion du premier match de la saison en championnat entre Le Mans et Sedan.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Emma Petit-Berthelot

Contributrice pour ImmoPotam.com. Sujets de prédilection : emploi, Ile-de-France, ancien / récent, loi Carrez, prêt classique... Tous ses articles