Illustration (gregorypalmer / Pixabay / ImmoPotam).

MaPrimeRénov’ : 3.000 ménages face aux bugs informatiques

Si MaPrimeRénov’ a su convaincre de nombreux Français à recourir à des travaux de rénovations de leurs logements, 3.000 d’entre eux rencontrent des difficultés pour se faire rembourser.

MaPrimeRénov’, qui a été lancée en janvier 2020 pour inciter les Français à améliorer la performance énergétique de leurs logements, doit faire face à quelques couacs administratifs. Si le gouvernement s’attend cette année à aider 800.000 ménages dans la modernisation de leurs logements, plus de 300.000 ménages ont déjà reçu leurs aides mais 1% d’entre eux rencontrent des difficultés au moment du virement. Il s’agirait d’un bug informatique dans le traitement de données personnelles mal renseignées, notamment entre le bénéficiaire de l’aide et le RIB transmis avec un nom différent pour procéder au remboursement. Deux tiers des ménages ayant bénéficié de cette aide ont des revenus modestes et ont avancé de nombreux frais pour finaliser ces travaux : pour remédier à cette situation précaire, Emmanuelle Wargon a mis en place, avec l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH), une équipe dédiée qui doit suivre ces dossiers sensibles en leur apportant une solution dans les meilleurs délais.

340.389 foyers ont déjà reçu leur aide MaPrimeRénov’ après travaux, dans un délai moyen de onze jours. Pour 1% des dossiers, des bugs subsistent. C’est peu, mais toujours trop. On y travaille : je m’engage à ce que l’ensemble des problèmes soient réglés d’ici la fin de l’année“, a annoncé Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée au Logement, ce lundi sur son compte Twitter. Selon certaines estimations, l’aide moyenne serait inférieure à 3.000 euros par dossier déposé.

CAFPI, courtier en prêt immobilier et rachat de crédits

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.