Illustration (fabrikasimf / Freepik / ImmoPotam).

Crédit immobilier : va-t-on dépasser le seuil des 2% en 2022 ?

Depuis le début de l’année, les taux d’intérêts n’ont de cesse d’être revus à la hausse. Pour celui qui cherche à acheter, mieux vaut ne pas trop tarder pour continuer à bénéficier de conditions encore très avantageuses car il se peut que les mauvaises surprises arrivent très prochainement…

En fin d’année dernière, les emprunteurs n’avaient de cesse de se réjouir à l’annonce des taux d’intérêts toujours plus bas mois après mois, flirtant sensiblement avec la barre du 1% dans une très large majorité des cas. Un semestre plus tard, la guerre russo-ukrainienne a été déclenchée, et les conditions bancaires se sont drastiquement accentuées, au point de se demander si le cap des 2% ne sera pas franchi avant la fin de l’année. Pour retrouver de telles conditions, il faut remonter au premier trimestre 2016 : à l’époque, L’Observatoire Crédit Logement / CSA avait enregistré un taux moyen à 2,01% toutes durées confondues (contre 1,38% en mai 2022).

Cette barre est déjà allègrement dépassée pour les profils moins aisés sur 25 et même 20 ans“, admet Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux.com, au Figaro. Pour éviter de compliquer la situation et permettre aux ménages d’accéder à la propriété, Bercy pourrait revoir, avec la Banque de France, la méthode de calcul du taux d’usure interdisant aux banques de dépasser un seuil maximal.

Testez gratuitement toutes nos calculatrices

CAFPI, courtier en prêt immobilier et rachat de crédits

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.