Illustration (bublikhaus / Freepik / ImmoPotam).

Roc’h Ar Hon (22) aura de nouveaux habitants

Le 14 avril dernier, l’île privée de Roc’h Ar Hon (Côtes-d’Armor) a trouvé de nouveaux propriétaires. L’agence Sotheby’s International Realty, qui était en concurrence avec trois autres agences, a confirmé la vente : un couple de Français en fera leur résidence secondaire.

Située à l’entrée de l’embouchure du Trieux, au large de Bréhat, l’île privée de Roc’h Ar Hon (Côtes-d’Armor) change de mains. Mise en vente en vente depuis 2019, cette superbe île douanière de 6.420m² comprend une maison de 140m² bâtie en 1758, aux pierres apparentes et aux toits d’ardoises, et a été rénovée dans les années 1990. Cette île, complètement privée avec un seul propriétaire, reste facilement accessible depuis la côte et permet de profiter d’une nature luxuriante avec la possibilité d’atteindre la guérite au sommet de l’île. Ce couple avec enfants, passionné de mer et de pêche, pourra vivre normalement dans ce cadre unique puisque l’île est desservie par le réseau EDF et en eau. Toutefois, ils ne pourront pas faire tout ce qu’ils veulent car toute modification devra faire l’objet d’échanges avec les services en charge de l’Urbanisme. Pour s’offrir ce havre de paix, les précédents propriétaires en réclamaient 1.575.000 euros (FAI) mais le montant de la vente est resté confidentiel.

Le propriétaire est un Français. L’île va devenir sa résidence secondaire“, confirme Peter Bos, le conseiller immobilier de Sotheby’s International Realty qui a négocié la vente, à France Bleu Armonique. Cette vente ne fait que confirmer ce qui a pu être observé ces derniers mois : plus que jamais, les îles bretonnes apparaissent comme un marché d’ultra-riches où certains locaux rêvent d’instaurer un passeport spécifique pour pouvoir acheter dans la région.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.