Illustration (krenok43 / Pixabay / ImmoPotam).

Chauffage collectif : Emmanuelle Wargon promet une aide d’urgence

Alors que les prix de l’énergie n’ont de cesse d’augmenter, Emmanuelle Wargon prévoit une aide pour ceux qui vivent dans un logement collectif et qui dépendent d’une production commune ne pouvant bénéficier de tarifs réglementés.

Si les prix de l’énergie continuent d’augmenter et se ressentent de plus en plus dans les finances des ménages, Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée en charge du Logement, entend proposer une subvention pour l’habitat collectif et les logements sociaux qui ne peuvent pas bénéficier du gel des tarifs. Ainsi, un dispositif d’aide pourrait être mis en place dans les jours à venir pour permettre à ceux qui vivent dans ce type de logements de ne plus être écartés du gel provisoire sur les prix du gaz et de l’électricité instauré par le gouvernement. Le bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement de Jean Castex doit permettre une hausse contenue du prix du gaz à 4%, là où nos voisins européens se retrouvent confrontés à des prix qui ont augmentés de manière plus significative…

Ce que je peux vous dire ce matin, c’est que le gouvernement s’engage à couvrir les copropriétaires dans les copropriétés et les locataires dans les HLM. On est en train de chercher la meilleure manière de le faire, des annonces seront faites dans les prochains jours. En tout cas : on ne les laissera pas sans solution, c’est un engagement très fort que je prends aujourd’hui. Nous allons élargir pour couvrir ceux qui aujourd’hui ne sont pas couverts, c’est évidemment un souci d’équité“, estime Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée en charge du Logement, sur les ondes de Sud Radio ce mercredi matin. Seuls les particuliers peuvent bénéficier d’un tarif réglementé alors que 18% des logements sont concernés par du chauffage collectif : l’association CLCV (Consommation, Logement et Cadre de Vie), qui défend exclusivement les intérêts spécifiques des consommateurs et des usagers, avait réclamé en janvier dernier que des aides soient mises en place pour les ménages confrontés à l’envolée des dépenses pour le chauffage collectif.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.