Illustration (wirestock / Freepik / ImmoPotam).

Vonovia, nouveau géant de l’immobilier en Europe

Après avoir essayé de mettre la main sur Deutsche Wohnen au début de l’été, à travers une OPA, Vonovia est enfin parvenu à ses fins avant la fin de la période de souscription. Le premier groupe immobilier allemand devient désormais la référence en Europe.

Jamais deux sans trois ! Vonovia, le premier groupe immobilier allemand, est parvenu à la troisième tentative à prendre le contrôle ce lundi de Deutsche Wohnen, son principal concurrent. La société basée à Düsseldorf (Rhénanie-du-Nord / Westphalie) a désormais entre ses mains 55,56% des parts du numéro 2 de l’immobilier allemand et ce chiffre peut encore continuer à croître puisque les actionnaires de l’ancienne filiale de Deutsche Bank pourront céder d’autres parts jusqu’au 21 octobre prochain. Grâce à cette fusion, Vonovia devient le premier groupe immobilier européen avec 570.000 logements dans son portefeuille pour une valeur estimée à 80 milliards d’euros.

Ces dernières années sous la houlette de Rolf Buch, son PDG, Vonovia a pu absorber de nombreux concurrents tels que Gagfah (3,9 milliards d’euros), Conwert (2,9 milliards d’euros) ou Buwog (5,2 milliards d’euros) notamment. A travers ces acquisitions plutôt houleuses, Vonovia est bien implanté dans les principales agglomérations allemandes mais aussi en Autriche et en Suède.

ImmoPotam collecte ses données et délivre une analyse auprès des sources qu'il considère les plus sûres. Toutefois, l'utilisateur reste le seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ce contenu n'a aucune valeur contractuelle et ne constitue en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité d'ImmoPotam ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun. Ainsi, l'utilisateur devra tenir ImmoPotam, ses annonceurs et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation.

Tout achat et investissement comportent des risques pour l'utilisateur susceptibles de remettre en cause l'équilibre économique de son opération (mensualités, conditions d'assurance, vacance du bien, variation du loyer, impayés, revente, frais de gestion, charges de copropriété, changement de la fiscalité, risque de perte en capital lors de la revente…). L'utilisateur doit apprécier ses engagements tout en mesurant les risques fiscaux, financiers et juridiques au regard de sa situation financière et patrimoniale. Le non-respect des engagements ayant bénéficiés d'une aide (PTZ, TVA réduite, Pinel…) et/ou d'une subvention (Action Logement, 1% logement…) entraîne(nt) la perte du bénéfice des incitations fiscales et peu(ven)t être récupérables.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.